Je trouve mon Immobilier !
Image default
Home » Où trouver la surface habitable déclarée aux impôts ?
Gestion immobilière

Où trouver la surface habitable déclarée aux impôts ?

Le calcul de la surface habitable d’un logement est important, notamment au moment de la déclaration des impôts. Il existe plusieurs méthodes pour le faire, mais il est important de choisir celle qui convient le mieux à votre situation. Dans cet article, nous vous expliquons comment trouver la surface habitable déclarée aux impôts.

La surface habitable déclarée aux impôts : où la trouver ?

La surface habitable déclarée aux impôts est un élément important à prendre en compte lors de la recherche d’un logement. En effet, cette surface permet de calculer le montant des impôts locaux que vous aurez à payer. Il est donc important de savoir où trouver cette information.

La surface habitable déclarée aux impôts se trouve généralement dans le contrat de bail. Ce document doit être signé par le propriétaire et le locataire avant le commencement du bail. Il est important de vérifier que la surface habitable déclarée aux impôts correspond bien à la surface réelle du logement. Si vous constatez une différence, vous pouvez contacter le propriétaire pour qu’il rectifie le contrat de bail.

Vous pouvez également trouver la surface habitable déclarée aux impôts sur les factures d’électricité ou de gaz. Ces documents doivent indiquer la surface du logement pour permettre au fournisseur de calculer le montant de la facture. Si vous ne trouvez pas ces informations sur vos factures, vous pouvez contacter votre fournisseur et lui demander de vous les fournir.

Enfin, vous pouvez également demander à voir le dossier technique du bâtiment auprès du service des immeubles du service public foncier. Ce dossier doit contenir une notice descriptive du bâti qui mentionne la surface habitable du logement. Si vous ne parvenez pas à obtenir ce dossier, vous pouvez contacter le service des immeubles du service public foncier et leur demander de vous le transmettre.

Comment calculer la surface habitable ?

La surface habitable déclarée aux impôts est un élément important du calcul de la taxe foncière. C’est la surface du logement qui est prise en compte pour le calcul de la taxe foncière, et non la surface totale du bien. La surface habitable est définie par l’article R* du code général des impôts comme étant la surface de plancher clos, chauffée et meublée, destinée à l’habitation, y compris les pièces d’eau, mais exclues les surfaces occupées par les murs, les escaliers, les gaines, les cages d’escalier, les loggias, les balcons, les vérandas, les sous-sols et les combles non aménagés.

Pour calculer la surface habitable d’un bien, il faut donc additionner toutes les surfaces closes, chauffées et meublées destinées à l’habitation. Les pièces d’eau (cuisines, salles de bains, toilettes) sont incluses dans le calcul de la surface habitable. Les surfaces occupées par les murs, les escaliers, les gaines, les cages d’escalier, les loggias, les balcons, les vérandas, les sous-sols et les combles non aménagés ne sont pas prises en compte.

Pour connaître la surface habitable de votre logement, vous pouvez consulter le rapport de diagnostic technique (DDT) réalisé par un professionnel lors de la vente ou de la location du bien. Vous pouvez également demander au syndicat de copropriété ou à l’administrateur de biens de vous fournir une attestation de surface habitable.

À quoi sert-elle ?

La surface habitable déclarée aux impôts a pour but de déterminer la surface totale d’un logement. Cette surface est calculée en fonction des dimensions des pièces, des cloisons et des espaces communs. Elle est ensuite utilisée pour le calcul de la taxe foncière et de la taxe d’habitation.

La loi du 6 juillet 1989 fixe les règles concernant la détermination de la surface habitable d’un logement. Elle précise que cette surface ne doit pas être inférieure à la surface hors œuvre nette (SHON) du logement. La SHON est la surface totale du logement, diminuée des surfaces occupées par les murs, les cloisons, les escaliers, les gaines et les embrasures des portes et des fenêtres.

Pour le calcul de la surface habitable, seules les pièces ayant une hauteur sous plafond d’au moins 1,80 mètre sont prises en compte. Les pièces dont la hauteur sous plafond est inférieure à 1,80 mètre ne sont pas prises en compte dans le calcul de la surface habitable.

Les pièces à usage d’habitation doivent être chauffées et éclairées naturellement. Les pièces qui ne remplissent pas ces conditions ne sont pas prises en compte dans le calcul de la surface habitable.

Les pièces à usage professionnel, commercial ou industriel ne sont pas prises en compte dans le calcul de la surface habitable.

Les annexes du logement, telles que les caves, les greniers, les garages, les jardins, etc., ne sont pas prises en compte dans le calcul de la surface habitable.

surface habitable déclarée aux impôts

Comment l’utiliser ?

La surface habitable déclarée aux impôts est une surface minimale qui doit être respectée par les propriétaires lors de la construction ou de la rénovation d’un bâtiment. Cette surface est définie par le code général des impôts (CGI) et est calculée en fonction du nombre de pièces du bâtiment. La surface habitable déclarée aux impôts comprend les pièces principales, telles que le salon, la cuisine, les chambres à coucher, etc. Elle exclut les pièces secondaires, comme les toilettes, les placards, les escaliers, etc. La surface habitable déclarée aux impôts est importante, car elle permet de calculer le montant des impôts fonciers dus par le propriétaire.

Pourquoi est-elle importante ?

La surface habitable déclarée aux impôts est une mesure importante de la superficie d’un logement. Elle est utilisée pour calculer les taxes foncières et d’habitation, ainsi que d’autres impôts. Elle est également utilisée pour déterminer la valeur locative des logements, qui est importante pour les propriétaires et les locataires.

La surface habitable déclarée aux impôts est calculée en fonction de la superficie du rez-de-chaussée, des greniers aménageables et des sous-sols habitables. Les garages, les jardins, les terrasses et les balcons ne sont pas inclus dans le calcul de la surface habitable.

La surface habitable déclarée aux impôts est un indicateur important de la taille d’un logement. Elle est souvent utilisée comme une mesure de la qualité de vie des occupants. Les logements plus grands ont généralement une meilleure qualité de vie, car ils offrent plus d’espace et de confort.

Les logements plus petits peuvent être moins confortables et peuvent même être considérés comme insalubres. La surface habitable déclarée aux impôts peut donc être un indicateur important de la qualité de vie dans un logement.

La surface habitable déclarée aux impôts est également importante pour les propriétaires et les locataires. Les propriétaires doivent payer des taxes foncières et d’habitation, ainsi que d’autres impôts, en fonction de la surface habitable de leur logement. Les locataires doivent payer une valeur locative en fonction de la surface habitable de leur logement.

La surface habitable déclarée aux impôts est donc une mesure importante pour les propriétaires et les locataires. Elle est utilisée pour calculer les taxes foncières et d’habitation, ainsi que d’autres impôts. Elle est également utilisée pour déterminer la valeur locative des logements.

La question de la surface habitable déclarée aux impôts est un sujet complexe et souvent source de confusion. Il est important de comprendre comment cette surface est déterminée afin de pouvoir la déclarer correctement. Heureusement, il existe plusieurs moyens de trouver cette informations, que ce soit en consultant les documents officiels de votre commune, en demandant à un professionnel ou en utilisant un outil en ligne. Avec un peu de patience et de diligence, vous devriez être en mesure de trouver la surface habitable déclarée aux impôts dont vous avez besoin.

FAQ : en résumé

Question : Où trouver la surface habitable déclarée aux impôts ?
Réponse : La surface habitable déclarée aux impôts se trouve sur la déclaration fiscale que vous avez reçue de votre municipalité.

Articles connexes

Comment engager un gestionnaire immobilier : les conseils

Albin Latreille

Où se trouve le numéro d’identification fiscale pour les impôts locaux

Kassandra Poissaut

Gestion des biens : les garanties de loyer ont-elles un sens ?

Kassandra Poissaut

Laissez un commentaire