Je trouve mon Immobilier !
Image default
Home » Quels sont les quartiers à éviter à Montpellier ? Notre guide complet
Immobilier par ville

Quels sont les quartiers à éviter à Montpellier ? Notre guide complet

Montpellier est une ville dynamique et attractive, qui se développe rapidement. Cependant, comme dans toute grande agglomération, certains quartiers sont moins prisés que d’autres et peuvent être à éviter. Dans cet article, nous allons vous présenter les quartiers à éviter à Montpellier, en abordant leurs problèmes spécifiques et en vous donnant des conseils pour bien choisir votre lieu de résidence ou de travail.

Quartier de La Paillade

La Paillade est un quartier situé au nord-ouest de Montpellier. Il a été construit dans les années 1960 et 1970 pour répondre à la demande croissante de logements dans la ville. Malheureusement, ce quartier a rapidement été confronté à des problèmes d’insécurité et de délinquance.

Aujourd’hui, La Paillade continue d’être l’un des quartiers les moins attractifs de Montpellier. Les habitants se plaignent régulièrement du manque de sécurité, de la présence de trafics illicites et du vandalisme. De plus, le taux de chômage y est plus élevé que la moyenne de la ville. Si vous recherchez un quartier sûr et agréable, La Paillade est donc à éviter.

Quartier de La Mosson

Le quartier de La Mosson est situé à l’ouest de Montpellier et est également considéré comme l’un des quartiers à éviter. Il souffre d’une mauvaise réputation due aux problèmes d’insécurité et de délinquance qui y persistent.

Les habitants de La Mosson dénoncent régulièrement les actes de violence et les agressions verbales qui ont lieu dans ce quartier. De plus, le taux de chômage y est également élevé, ce qui accentue les problèmes sociaux. Bien que certaines initiatives soient mises en place pour améliorer la situation, il est recommandé d’éviter ce quartier si vous recherchez un environnement calme et sécurisé.

Montpellier

Quartier des Cévennes

Le quartier des Cévennes est situé au sud-ouest de Montpellier et est bordé par l’autoroute A9. Il est principalement composé de logements sociaux et de zones industrielles, ce qui lui confère un aspect moins attrayant que d’autres quartiers de la ville.

Les habitants des Cévennes se plaignent souvent de la pollution sonore causée par la proximité de l’autoroute et des nuisances liées aux activités industrielles. De plus, le quartier est régulièrement cité comme l’un des moins sûrs de Montpellier, avec un taux de criminalité élevé. Si vous souhaitez vivre dans un environnement paisible et agréable, il est préférable de chercher ailleurs.

Quartier du Petit-Bard

Le quartier du Petit-Bard, situé au sud de Montpellier, est également considéré comme l’un des quartiers à éviter. Il est principalement composé de logements HLM et souffre d’un manque d’investissement dans les infrastructures et les services publics.

A lire :   Quelle est la surface de Paris Intra-muros ?

Les habitants du Petit-Bard se plaignent régulièrement du manque de sécurité et de la dégradation de leur cadre de vie. Le taux de chômage y est aussi plus élevé que la moyenne de la ville, ce qui contribue à accentuer les problèmes sociaux. Il est donc recommandé d’éviter ce quartier si vous recherchez un logement à Montpellier.

Pour finir, Montpellier est une ville en plein essor qui offre de nombreuses opportunités. Cependant, certains quartiers sont moins sûrs et agréables à vivre que d’autres. Dans cet article, nous avons identifié les quartiers de La Paillade, La Mosson, les Cévennes et le Petit-Bard comme étant les quartiers à éviter à Montpellier. Il est important de bien se renseigner avant de choisir un lieu de résidence ou de travail dans cette ville. N’hésitez pas à consulter d’autres sources d’information et à visiter les quartiers en personne pour vous faire votre propre opinion.

Articles connexes

Quels sont les quartiers à éviter à Villeurbanne ?

Louise Cousinau

Vente immobilière à La Rochelle : comment définir le prix de sa maison ?

Marine Desfossés

Meilleures villes pour vivre dans le sud de la France

Louise Cousinau

Laissez un commentaire