Je trouve mon Immobilier !
Image default
Home » 8 conseils essentiels de sécurité pour les locataires
Conseil en immobilier

8 conseils essentiels de sécurité pour les locataires

Déménager dans un nouvel appartement peut être un moment amusant et excitant dans la vie d’une personne, mais il y a certaines mesures que chaque locataire devrait prendre pour s’assurer que son nouveau logement est sûr et sécurisé.

Prenez un moment pour examiner ces conseils afin de voir si votre nouvelle location est correctement protégée contre tous les types de problèmes potentiels. Dans la plupart des cas, les problèmes de sûreté et de sécurité peuvent être des solutions rapides, qui peuvent être réglées par votre propriétaire ou le personnel de l’appartement.

C’est une bonne chose.

1. Sécurisez les portes et les fenêtres

Les portes et les fenêtres doivent pouvoir être facilement ouvertes et accessibles en cas d’incendie ou de catastrophe. Si les portes et les fenêtres sont bloquées par des meubles ou des débris, ou si elles sont peintes fermées, cela pourrait vous empêcher de sortir de votre appartement en cas d’urgence, comme un incendie.

2. Serrures de portes et de fenêtres

Avoir un pêne dormant et des serrures de fenêtre peut aider à prévenir contre les effractions et les invasions de domicile. Certains États exigent même que les propriétés locatives soient équipées de ces dispositifs. Si vous n’avez pas de pêne dormant sur votre porte ou de verrous sur votre fenêtre, parlez à votre propriétaire ou au personnel de votre appartement pour qu’ils les installent.

3. Détecteurs de fumée et extincteurs

Rappelez-vous quand vous avez retiré la pile de votre détecteur de fumée pour qu’il cesse de sonner ? Avez-vous remplacé la pile ? Selon l’administration des incendies, plus de 40 % des incendies résidentiels sont dus à l’absence d’un détecteur de fumée correctement installé. Assurez-vous que des détecteurs de fumée sont installés entre les principaux espaces de vie, comme la cuisine, les chambres et le garage. Les extincteurs doivent également être régulièrement vérifiés et entretenus pour garantir leur bon fonctionnement.

4. Lumières extérieures

Votre nouvelle location dispose-t-elle d’une lumière sous le porche ? La lumière peut être un excellent moyen de dissuasion contre les activités criminelles. Assurez-vous que votre lumière de porche et d’autres zones éclairées, telles que votre espace de garage ou les zones communes, sont entretenues et en état de fonctionnement.

5. Câblage électrique, ventilation et climatisation

L’une des premières choses à faire lorsque vous emménagez dans un nouvel appartement où une nouvelle propriété locative est de vous assurer que les systèmes électriques, de ventilation et de climatisation sont en bon état de marche. Un câblage électrique endommagé, exposé ou desserré peut entraîner une multitude de problèmes, notamment un incendie et des blessures. En outre, vous courez le risque d’une intoxication au monoxyde de carbone si votre appartement n’est pas correctement ventilé.

sécurité locataire

6. Plomberie et drainage

Les problèmes de toilettes ou de douche sont souvent liés et peuvent être l’indicateur d’un problème beaucoup plus important. Si vous remarquez des problèmes de drainage, de chasse d’eau ou si vous découvrez des fuites, n’hésitez pas à régler le problème avant qu’il ne devienne beaucoup plus grave. En outre, la fluctuation de la température de l’eau peut également être le signe d’un chauffe-eau défaillant ou problématique.

Il s’agit d’une question de sécurité.

7. Enlèvement des ordures

Personne n’aime les insectes et les rongeurs, il est donc primordial de retirer les restes de nourriture et les ordures à intervalles réguliers afin d’éviter toute infestation. Consultez votre gestionnaire d’appartement ou le Bureau de l’assainissement pour connaître les jours de ramassage des ordures dans votre quartier.

8. Intégrité structurelle

Des fissures courent-elles le long d’un mur ou d’un plafond dans votre nouvel appartement ? Cela pourrait être un signe de dommages structurels aux fondations et un problème qui peut causer d’autres dommages, y compris des éclatements de tuyaux, s’il n’est pas traité en temps opportun.

Dans la plupart, sinon dans tous les cas, il s’agit d’un problème structurel.

Dans la plupart, sinon la totalité, de ces cas, votre propriétaire ou votre gestionnaire d’appartement s’occupera des problèmes et des réparations. Cependant, il est important d’avertir votre propriétaire ou votre gestionnaire d’appartements le plus tôt possible avant que cela ne devienne un problème beaucoup plus important.

Il est important d’informer votre propriétaire ou votre gestionnaire d’appartements.

Dans le cas où votre propriétaire ou votre gestionnaire d’appartements refuse d’effectuer les réparations de sécurité nécessaires dans votre location, la plupart des États permettent aux locataires de procéder eux-mêmes aux réparations et de déduire ensuite le coût desdites réparations de leur prochain paiement de loyer. Vous ne devez effectuer les réparations vous-même qu’après le refus de votre propriétaire ou du gérant de l’appartement de rectifier le problème et après avoir vérifié que votre État autorise la déduction des coûts de votre loyer. Si vous choisissez d’emprunter cette voie, assurez-vous de conserver des traces de vos demandes de réparation écrites et de tous les reçus associés à la réparation.

C’est le cas.

Si votre propriétaire ou votre gestionnaire d’appartement ignore vos préoccupations en matière de sécurité concernant les problèmes de structure ou d’enlèvement des déchets, contactez votre association locale de locataires pour savoir ce qui peut être fait pour améliorer la situation.

Articles connexes

5 améliorations de l’habitat dont les gens ne peuvent pas se soucier

Kassandra Poissaut

6 façons de savoir si c’est le bon moment pour vendre votre maison

Constance Truchron

Lettre d’expulsion : modèle de lettre pour notifier une expulsion

Kassandra Poissaut

Laissez un commentaire