Je trouve mon Immobilier !
Image default
Home » Quelle couleur pour son intérieur ?
Aménageur d'intérieur

Quelle couleur pour son intérieur ?

Que ce soit pour décorer votre nouvel appartement ou la maison idéale que vous venez enfin de dénicher après des mois de recherche, ou tout simplement pour changer un peu l’ambiance de votre logement actuel, le choix de la couleur est extrêmement important puisque c’est ce qui, chaque jour, donne littéralement le ton de votre journée. Se réveiller dans un endroit dans lequel on se sent bien est en effet le premier pas vers une journée réussie. Alors, de quelle atmosphère rêvez-vous pour votre intérieur ?

Moderne

Aujourd’hui, nous parlons des couleurs des murs, des sols et des plafonds, mais il va de soi que le choix des objets et des meubles contribue également beaucoup à la création d’un climat particulier dans un appartement ou une maison.

Pour un environnement contemporain donc, il y a deux choses à faire. Il faut tout d’abord choisir une base neutre parmi le blanc, la couleur noire, le gris ou le taupe. Puis ensuite, il faut venir ajouter une ou plusieurs couleurs toniques telles que, par exemple, le prune, le vert anis, le orange, le jaune ou encore le rouge.

Rétro

Autre style, autres couleurs, le rétro se définit pour sa part grâce à une palette tout à fait différente. Mais attention ! Avant de vous lancer dans ce type de décoration, précisez bien vos envies. En effet, lorsque vous dites « rétro », pensez-vous années 50, 60 ou 70 ? Ce n’est pas tout à fait la même chose, surtout pour le choix des objets et accessoires.

Du côté des couleurs, on parle ici par exemple d’un vert olive, ou de tons pastel ; il peut aussi s’agir d’un jaune un peu grisé donnant un aspect patiné ou encore d’un gris plomb. Certaines personnes risquent les tons bleus purs, mais il faut bien s’assurer de ne pas s’en lasser à la longue.

Toutes ces couleurs vont venir compléter une base qui cette fois n’est ni blanche, ni noire, mais plutôt blanc cassé, voire beige, mais attention, pas tous les beiges, plutôt des beiges rosés.

Pour celles et ceux qui sont à fond dans les « seventies », des touches de couleurs intenses sont tout à fait bienvenues : du rouge vif, du jaune soleil, du fuschia, du vert pomme ! Faites-vous plaisir !

couleur intérieur

Cosy

Si c’est un petit nid douillet et relaxant que vous souhaitez créer chez vous, un cocon inspirant paix et sérénité, voici comment vous y prendre. Là encore, il faut bien déterminer le mode de relaxation qui vous convient.

Pensez-vous à un espace aéré dans lequel vous respirez bien et qui vous apaise en vous donnant l’envie de boire une tisane après avoir pris soin de vous avec un bain relaxant ou un masque à l’argile ? Ou avez-vous plutôt en tête une ambiance de couette douillette devant un feu de cheminée en dévorant un livre de la première à la dernière page en une journée ?

Dans le premier cas, on optera pour des teintes pastels en harmonisant des beiges avec de l’écru, du bleu polaire ou glacier, du nude, du vert-de gris et quelques pointes de mauve.

Pour la seconde option, on se dirige plutôt vers du gris anthracite, du bordeaux, du bleu marine, du vert sapin, du marron et un peu de jaune moutarde. 

Pour terminer, quelques astuces pour agrandir visuellement un petit espace

Nous avons aussi pensé à nos lectrices et lecteurs qui sont aux prises avec un tout petit espace et qui cherchent par tous les moyens à y créer une sensation de grandeur. Pour ce faire, il faut être rusé(e) !

Selon la configuration de votre logement, vous avez plusieurs options :

  • Donner l’illusion que le plafond est plus haut : on obtient ce résultat en le peignant en blanc et en choisissant une teinte claire pour le sol également, et en peignant les murs d’une couleur foncée. Bleu marin par exemple. Effet garanti.
  • En finir avec l’étroitesse d’un espace : là, ce qu’il faut faire, c’est appliquer une couleur sombre sur le mur du fond et des couleurs plus claires sur les côtés, le plafond et le sol.
  • Élargir une pièce : cette technique est en quelque sorte l’inverse de la première puisque l’on conserve les couleurs claires pour les murs et les couleurs foncées pour le sol et le plafond afin d’écraser un peu la pièce, ce qui lui donnera visuellement plus de largeur.

C’est sur cette note que nous terminons sans oublier de vous souhaiter beaucoup de plaisir lorsque vous jouerez avec vos nuanciers et, plus tard, dans votre univers personnalisé en fonction de vos propres goûts et désirs. N’oubliez pas aussi que vous pouvez changer de ton selon les pièces. Faites juste attention dans ce cas là aux perspectives lorsque les portes sont ouvertes !

Articles connexes

Comment faire en sorte que le réaménagement d’une maison reste bon marché

Albin Latreille

Laissez un commentaire