Je trouve mon Immobilier !
Image default
Home » Eau dans le sous-sol quand il pleut : quelles sont les raisons ?
Diagnostic immobilier

Eau dans le sous-sol quand il pleut : quelles sont les raisons ?

Lorsque la saison des pluies s’installe, il n’est pas rare de constater l’apparition d’eau dans les sous-sols des habitations et des bâtiments professionnels. Pour comprendre les raisons de ce phénomène et agir en conséquence, il est important de se pencher sur l’ensemble des facteurs qui peuvent l’engendrer.

Dans cet article, nous aborderons les principales causes de l’eau dans le sous-sol lorsqu’il pleut, en nous appuyant sur des expertises professionnelles et des données techniques fiables. Nous vous invitons donc à découvrir ces raisons et à prendre en compte les bonnes pratiques pour prévenir ou résoudre ce problème.

Mauvaise étanchéité des fondations et des murs

L’une des principales causes de l’eau dans le sous-sol lorsqu’il pleut est la mauvaise étanchéité des fondations et des murs. Ces éléments sont en contact direct avec le sol et l’eau, et leur détérioration peut entraîner des infiltrations d’eau dans le sous-sol.

  • Mauvaise qualité des matériaux : L’utilisation de matériaux de mauvaise qualité lors de la construction des fondations et des murs peut engendrer une étanchéité défaillante. Par exemple, un béton de mauvaise qualité ou mal dosé en ciment peut présenter des microfissures, favorisant ainsi l’infiltration d’eau.
  • Vieillissement des matériaux : Au fil du temps, les matériaux constituant les fondations et les murs peuvent se dégrader, perdant ainsi en étanchéité. Les joints de dilatation, par exemple, peuvent se fissurer et laisser passer l’eau.

Afin de prévenir ou résoudre ce problème, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour évaluer l’état des fondations et des murs, et réaliser les travaux nécessaires pour assurer une étanchéité optimale.

Drainage insuffisant autour du bâtiment

Le drainage autour du bâtiment est un élément crucial pour éviter les infiltrations d’eau dans le sous-sol. Si le terrain entourant la construction ne permet pas un écoulement adapté de l’eau, celle-ci peut s’infiltrer dans le sol et atteindre le sous-sol.

  • Terrain en pente : Si le terrain est en pente, l’eau de pluie peut s’accumuler près des fondations et s’infiltrer dans le sol. Il est donc essentiel de corriger cette situation en aménageant un système de drainage autour du bâtiment.
  • Sol argileux : Les sols argileux ont une faible perméabilité, ce qui limite l’évacuation de l’eau. Dans ce cas, il est nécessaire d’améliorer le drainage en installant des systèmes adaptés, tels que des drains français ou des puits de drainage.
A lire :   Les principaux risques liés à l'investissement dans des marchés immobiliers solides

Un bon drainage autour du bâtiment est indispensable pour éviter les problèmes d’eau dans le sous-sol. N’hésitez pas à consulter un professionnel pour obtenir des conseils appropriés et adaptés à votre situation.

eau sous-sol

Gouttières et descentes d’eau pluviale défectueuses

Les gouttières et les descentes d’eau pluviale jouent un rôle majeur dans la collecte et l’évacuation de l’eau de pluie. Cependant, leur mauvais fonctionnement peut entraîner un déversement d’eau près des fondations, augmentant ainsi les risques d’infiltration dans le sous-sol.

  • Gouttières bouchées : Les feuilles mortes, les branches et les débris divers peuvent s’accumuler dans les gouttières, entraînant un bouchage. Il est important de nettoyer régulièrement les gouttières pour assurer un écoulement fluide de l’eau.
  • Descentes d’eau pluviale mal positionnées : Les descentes d’eau pluviale doivent être dirigées loin des fondations pour éviter les accumulations d’eau à proximité. Il est donc nécessaire de vérifier leur positionnement et de les corriger si besoin.

En entretenant correctement les gouttières et les descentes d’eau pluviale, vous réduirez considérablement les risques d’apparition d’eau dans le sous-sol lorsqu’il pleut.

Nappe phréatique élevée

Une nappe phréatique élevée peut également être à l’origine d’infiltrations d’eau dans le sous-sol. En effet, lorsqu’il pleut, la nappe phréatique peut monter et exercer une pression sur les fondations et les murs, provoquant des infiltrations d’eau.

Il est possible de vérifier la position de la nappe phréatique en consultant les cartes hydrogéologiques ou en faisant appel à un professionnel. Si la nappe phréatique est effectivement élevée, des solutions techniques peuvent être mises en place pour éviter les problèmes d’eau dans le sous-sol, comme l’installation d’un drain de fondation ou d’une pompe de puisard.

L’apparition d’eau dans le sous-sol lorsqu’il pleut est un problème fréquent, qui peut causer des dommages importants et affecter la santé des occupants d’un bâtiment. Les principales raisons de ce phénomène sont la mauvaise étanchéité des fondations et des murs, le drainage insuffisant autour du bâtiment, les gouttières et descentes d’eau pluviale défectueuses, et la nappe phréatique élevée. En prenant en compte ces facteurs et en mettant en place les mesures appropriées, il est possible de prévenir ou de résoudre ce problème. N’hésitez pas à consulter un professionnel pour obtenir des conseils adaptés à votre situation et garantir la pérennité de votre construction.

Articles connexes

Comment inspecter votre système de chauffage avant l’hiver ?

Albin Latreille

Quand faut-il effectuer un diagnostic immobilier ?

Nathan Caurdier

Comment calculer la surface d’un mur ?

Louise Cousinau

Laissez un commentaire