Je trouve mon Immobilier !
Image default
Home » Que faire quand un indivisaire ne paye pas ?
Conseil en immobilier

Que faire quand un indivisaire ne paye pas ?

Dans le cadre d’une indivision, il est courant de rencontrer des situations où l’un des indivisaires ne s’acquitte pas de ses obligations financières. Cela peut engendrer des tensions et des complications pour les autres membres de l’indivision. Dans cet article, nous vous expliquons les différentes étapes à suivre face à un indivisaire qui ne paye pas, ainsi que les recours possibles.

Comprendre les obligations des indivisaires

L’indivision est une situation juridique où plusieurs personnes détiennent conjointement un bien immobilier. Chacune d’entre elles est appelée indivisaire et possède une quote-part déterminée. Les indivisaires ont des obligations financières et doivent participer au paiement des charges liées à l’entretien, la gestion et l’amélioration du bien.

Les charges et dépenses liées à l’indivision sont réparties entre les indivisaires selon leur quote-part. Si l’un d’entre eux ne s’acquitte pas de ses obligations, cela peut entraîner des conséquences pour les autres membres et compromettre la gestion du bien. Il est donc important de trouver une solution pour résoudre ce problème.

Tenter une résolution amiable

La première étape face à un indivisaire qui ne paye pas est de tenter une résolution amiable. Il est important d’engager le dialogue avec la personne concernée pour comprendre les raisons de son défaut de paiement et trouver une solution qui convienne à tous.

Vous pouvez, par exemple, proposer un échéancier de paiement pour permettre à l’indivisaire de régulariser sa situation progressivement. La médiation par un tiers neutre et impartial, comme un avocat ou un notaire, peut également faciliter la résolution du conflit.

indivisaire

Invoquer la mise en demeure

Si la résolution amiable ne aboutit pas, il est nécessaire de passer à la phase contentieuse. La première étape est d’envoyer une mise en demeure à l’indivisaire défaillant par lettre recommandée avec accusé de réception. La mise en demeure permet de formaliser une demande de paiement et de rappeler les sommes dues.

Dans cette lettre, il est important de détailler les charges et les montants dus, ainsi que la date à laquelle le paiement est exigible. Il est également essentiel de mentionner un délai raisonnable pour régulariser la situation, généralement de 15 jours à un mois.

Saisir le tribunal judiciaire

Si l’indivisaire ne répond pas à la mise en demeure ou refuse de payer les sommes dues, il est possible de saisir le tribunal judiciaire. Il faut alors constituer un dossier comprenant la copie de la mise en demeure, les preuves des dépenses et les justificatifs de propriété.

A lire :   Doit-on déclarer une piscine aux impôts ?

L’action en justice permet de demander au juge d’ordonner le paiement des sommes dues, voire d’obtenir des dommages et intérêts si le préjudice subi est avéré. Le juge peut également autoriser la vente du bien pour rembourser les créances, si la situation est particulièrement dégradée.

Recourir à la vente du bien

Dans certains cas, la situation peut devenir si conflictuelle qu’il est préférable de vendre le bien pour mettre fin à l’indivision. Cette option peut être envisagée si les autres indivisaires sont d’accord et si les conditions de vente sont réunies.

La vente du bien permet de répartir les gains entre les indivisaires, en tenant compte des dépenses assumées par chacun et des dettes éventuelles. Il est également possible de demander au juge de prononcer le partage judiciaire, si l’un des indivisaires s’oppose à la vente.

Pour finir, face à un indivisaire qui ne paye pas, il est important d’adopter une démarche progressive, en privilégiant tout d’abord la résolution amiable. Si cela ne suffit pas, les recours légaux tels que la mise en demeure, la saisie du tribunal judiciaire et la vente du bien peuvent être envisagés pour assurer la pérennité de l’indivision.

Articles connexes

7 étapes cruciales à suivre pour inscrire votre maison de vacances sur Airbnb

Kassandra Poissaut

Quelle organisme peut se porter garant pour une location

Constance Truchron

10 façons de vous protéger contre les sociétés immobilières clé en main dangereuses

Kassandra Poissaut

Laissez un commentaire