Catégories
Assurance habitation

Comment calculer le nombre de pièces pour une assurance habitation ?

La souscription à une assurance habitation est une obligation pour les occupants d’une maison ou appartement, qu’ils soient locataires ou propriétaires. Pour cette étape incontournable, des informations complètes sur le logement doivent être renseignées à l’assureur. Apprenez à compter les pièces à déclarer auprès de votre compagnie d’assurance.

Les pièces à déclarer

Avant de proposer un devis sur mesure sur les cotisations liées à une assurance habitation, l’assureur évalue le niveau de risque. Il estime les indemnisations de l’assuré en cas de sinistre. Il est important de bien compter le nombre de pièces, car en cas d’erreur, l’assureur pourrait refuser un soutien financier des suites des dégâts de la maison après le passage des catastrophes naturelles ou un cambriolage.

Vous aurez à compter les pièces de vie. Il s’agit de la salle de séjour, des chambres à coucher et du bureau. Vous devez noter une pièce pour un espace qui affiche une surface entre 9 et 30 m². Comptez par contre 2 pièces pour un salon entre 30 et 40 m². L’assureur comptabilise une grande salle de plus de 40 m2 en tant que 3 pièces.

Prenez une feuille blanche pour dessiner un tableau. Une colonne doit annoncer les types de pièces éligibles, puis la seconde colonne les superficies respectives. Vous pouvez ensuite numériser ce document pour l’envoyer avec vos dossiers de souscription à une assurance habitation.

une assurance habitation

Les pièces exclues de la déclaration

Quelle que soit la superficie couverte par les autres pièces non citées précédemment, l’assureur ne les considère pas dans le calcul. Les pièces d’eau et celles de service sont exclues dans le compte. Vous n’aurez pas à considérer la salle de bain, la salle d’eau et les toilettes. Il en est de même pour la cuisine, le garage, le grenier, les couloirs, le sous-sol, le dressing et la terrasse.

Suivant la loi Carrez, ces pièces éligibles doivent afficher une distance de 1,80 m au minimum entre le sol et le sous-plafond. Alors que vous avez aménagé vos combles pour avoir une chambre d’ami, cet espace ne sera pas pris en compte si la hauteur du sous-plafond est de 1,65 m en moyenne.

Dans le cas où vous avez une grande pièce qui abrite à la fois le salon et la cuisine, l’assureur prend en compte la superficie totale de ces deux espaces interdépendants. Par ailleurs, aucune cloison en dur ne devrait être fixée pour la validité de la déclaration. Cependant, vous êtes libre d’utiliser un paravent ou des rideaux de séparation si nécessaire.

Renouveler la déclaration

Les travaux de rénovation ou de réaménagement s’avèrent favorables à tout moment, en fonction du budget du propriétaire. Après des travaux qui peuvent modifier le nombre de pièces de vie et leurs superficies respectives. Informez votre compagnie d’assurance par mail, en envoyant les nouvelles dispositions et l’effectif des pièces éligibles. Vous pouvez également passer au bureau de votre assureur. Par la suite, vous obtiendrez un nouveau devis de votre assurance. Votre contrat d’assurance sera renouvelé dans les meilleurs délais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *