Je trouve mon Immobilier !
Image default
Home » Investissement immobilier au Portugal : les étrangers toujours plus attirés par le pays
Investissement immobilier

Investissement immobilier au Portugal : les étrangers toujours plus attirés par le pays

Les étrangers continuent d’être fortement attirés par des investissements immobiliers au Portugal. Selon l’Association des agents immobiliers, la valeur des propriétés à Lisbonne et à Porto se stabilisera cette année. Mais les données du marché résidentiel pour ce premier trimestre ne laissent planer aucun doute. Le nombre de maisons vendues à des citoyens étrangers a augmenté de plus de 70 %.

Le rapport publié hier par l’Institut national des statistiques (INE) montre que le nombre d’investisseurs ayant leur résidence fiscale dans l’Union européenne a augmenté de 72,3 % par rapport à la même période en 2021 et que le nombre d’acheteurs d’autres pays a augmenté de 79,1 %.

Au total, les étrangers ont acheté 2556 propriétés. 1435 propriétés ont été achetées par des résidents de l’UE, 1121 par des citoyens non européens, et la valeur totale de ces propriétés était d’environ 842,4 millions d’euros. Ce dynamisme est en partie dû à la fermeture du marché au début de l’année 2021 en raison de la pandémie. Le nombre de visas dorés approuvés cette année en témoigne également. Ce dispositif a permis d’acquérir 190,2 millions de propriétés au cours des cinq premiers mois.

Forte demande d’immobilier de la part des étrangers et des locaux

Le marché immobilier actuel se caractérise par une forte demande de la part des étrangers et des locaux. Selon l’INE, 43 544 propriétés ont été vendues entre janvier et mars, ce qui représente une augmentation de 25,8 % par rapport à l’année précédente. Le nombre de logements achetés a augmenté de 28,7 % pour atteindre 7 603 logements.

Toutefois, c’est l’achat de logements d’occasion qui a généré le plus de flux d’investissement, avec 35 941 logements vendus, soit une augmentation de 25,2 % par rapport à l’année précédente. Les transactions familiales ont représenté 86,9% du total des transactions, soit une augmentation de 28,6%.

Le marché résidentiel portugais a connu une augmentation en valeur de 44%, avec des ventes totales de 8,1 milliards d’euros au cours du premier trimestre. Ce chiffre est supérieur de 44% à celui de la même période en 2021. Le nombre total d’achats des ménages a été de sept milliards, soit une augmentation de 46,3 %. La majorité des transactions ont porté sur l’achat et la vente de maisons d’occasion, qui ont augmenté de 41,8 % pour atteindre 6,1 milliards. Les acquisitions de logements neufs ont augmenté de 53,4 %.

investissement immobilier

Les prix de l’immobilier au Portugal a augmenté de 13 %

Cette demande accrue a entraîné une nouvelle hausse des prix des logements au premier trimestre avec des clients qui cherche a mettre la pression à un notaire. Il s’agit d’une augmentation de 12,9 pour cent, ce qui est le plus élevé depuis 2010. Elle s’ajoute également à la croissance de 9 % prévue en 2021. La hausse a été de 3,8 % par rapport aux trois mois précédents. Les prix des logements existants ont augmenté davantage que ceux des logements neufs au début de l’année, respectivement de 13,6 % et 10,9 %.

Paulo Caiado est le président de l’APEMIP (Association des professionnels et des sociétés immobilières du Portugal). Il a déclaré que ces augmentations ne reflètent pas la réalité nationale. Ces chiffres concernent 20 municipalités du pays et non l’ensemble. Le fonctionnaire a également souligné que l’offre est bien inférieure aux flux de la demande, ce qui a entraîné une énorme pression sur les prix et sur combien gagne un agent immobilier en moyenne.

Les prix des logements, tant neufs qu’anciens, commencent à refléter l’augmentation des coûts de construction depuis le milieu de l’année dernière. Il pense que cette année verra une stabilisation des valeurs immobilières à Lisbonne, Porto et dans les municipalités environnantes « on peut déjà sentir » l’augmentation des prix.

Francisco Bacelar, président de l’ASMIP Portugal (Association des agents immobiliers du Portugal), estime que la hausse constante des prix est due à un manque d’offre. Cette situation est aggravée par la demande du marché étranger. Il estime qu’il n’y a aucun signe de ralentissement de l’économie, d’autant plus que le coût de la main-d’œuvre et des matériaux a augmenté rapidement, ce qui se reflète dans les prix du produit final.

Il voit cependant une certaine incertitude pour l’avenir. Il a déclaré : « Ce qui nous inquiète, c’est ce qui se passera ensuite, quand il sera impossible d’aller plus haut, parce qu’il deviendra inabordable de continuer à ce rythme. »

Articles connexes

La plus-value a payer pour une résidence secondaire ?

Kassandra Poissaut

Investir dans un programme immobilier en nue-propriété : comment et pourquoi faire ?

Albin Latreille

6 réussites d’investissement immobilier qui vous inspireront

Kassandra Poissaut

Laissez un commentaire